LE MATIN, le petit déjeuner :

- Le gîte est équipé d’une cuisine , tu peux préparer ta boisson chaude avant de partir.
- Le gîte ne possède pas de cuisine , tu pars sans avoir pris de boisson chaude , le long du chemin , le premier bar ouvert est le bienvenu .
- L’ équipe responsable du gîte prépare le petit déjeuner ou laisse à ta disposition les breuvages dans des bouteilles isothermes (peu souvent) .


SUR LE CHEMIN , dans la journée :

- Les livres guides t’indiquent les possibilités de ravitaillement et de restauration le long du chemin . Dés qu’il y a un bar dans la moindre petite localité , tu es sûr de trouver la possibilité de te ravitailler ou de prendre un en-cas .

LE SOIR , à l’étape :

- Les bars , les restaurants sont organisés pour recevoir le pèlerin . Ils proposent des menus dont le prix varient entre 6 € et 7,5 € boissons comprises (Menu «del Péregrinos » .
- La localité est importante , tu peux acheter tes aliments et faire ta cuisine , à la condition que le gîte possède les équipements nécessaires .
- La localité est sans commerce et sans restaurant , le responsable du gîte te propose un repas pris en commun moyennant une participation .


LA BOISSON , l’eau :

- Vitale pour ta santé , il faut boire beaucoup d’eau pendant le trajet ;elle t’évite les crampes , éloigne les risques de tendinite et autres petits problèmes .
- Il existe de nombreux points d’eau : s’intéresser toujours à son caractère potable ou non potable .

Ne pas oublier de remplir ta gourde au départ de chaque étape .

A IRACHE , une fontaine t’attend , tu as le choix entre l’eau et le vin !!! .

Posséder toujours dans son sac de quoi prendre un petit en-cas ,(bananes ,fromage , cake …et quelques sachets de poudre soluble pour le petit déjeuner ) .


 

Ecrivez moi